Go to Top

Comment utiliser la dictée numérique ?

dictée numérique

Certaines professions nécessitent l’usage d’outils technologiques pour la rédaction de bilans et rapports. Le clavier demeure l’accessoire le plus populaire pour écrire le contenu du compte-rendu, mais il est possible de faire intervenir la fonction vocale de l’appareil pour bénéficier d’un gain de performance. La dictée numérique permet de convertir un texte dicté oralement en un texte écrit, mais l’action requiert la présence d’accessoires spécifiques pour être utilisée.

Dictée numérique, comment ça marche ?

La transcription d’un texte dicté à l’oral en une version écrite demande premièrement l’installation d’un logiciel de dictée vocale au sein de l’appareil de travail (PC, tablette, smartphone, etc.) en plus d’un micro qui est en général présent sur les dispositifs modernes. Après l’installation du logiciel, l’utilisateur doit configurer le logiciel pour que celui-ci soit en mesure de détecter et reconnaître exclusivement sa voie. Si le paramétrage s’est réalisé sans correctement, le logiciel reconnaitra le texte que l’internaute lui dicte, cliquez ici pour plus d’infos. La dictée numérique avec la Windows 10 emploi des commandes pour exécuter des actions précises tel « effacer le sélection » pour supprimer une sélection mais la fonctionnalité n’est accessible que pour une dictée en anglais U.S.A. Les autres langues bénéficient du texte classique, symboles, lettres et chiffres et l’utilisateur devra s’aider de la reconnaissance vocale pour effectuer une dictée.

Les erreurs seront également récurrentes lors des premiers essais et demande un temps d’adaptation en termes de prononciation et de vocabulaire sous réserve de les voir apparaître sur l’écran. Il faut d’ailleurs noter que la ponctuation devra être prononcée à haute voix et ne représentera pas un inconvénient gênant au fil du progrès.

Quels logiciels ?

Les plateformes fonctionnant sous Windows OS ou Mac OS sont équipés par défaut d’un assistant permettant la dictée numérique. Leurs capacités sont toutefois limitées à la rédaction de courriers électroniques ou aux rappels et les personnes souhaitant un logiciel possédant des fonctionnalités de rédaction plus étendues devront investir dans un logiciel plus spécialisé.  Par exemple, Dragon Naturally Speaking est un logiciel de dictée disponible pour Mac et PC qui s’associe avec différentes applications et celui-ci est optimisé pour réduire les fautes de compréhensions de l’intelligence artificielle. La version de base du logiciel est suffisante pour une grande diversité de tâche et permet un gain de temps de l’ordre de 20 à 30 % par rapport à l’usage d’un clavier.

Les logiciels proposés sur le marché sont aussi susceptibles d’être personnalisés pour reconnaître les termes techniques employés par l’utilisateur afin d’apporter un surplus d’immersion dans la rédaction du document. Il existe par ailleurs des variantes produites par les éditeurs (SpeakQ, Medialexie, etc.) destinés aux individus souffrant de dyslexies mais ces derniers restent recommandés et intégrés dans un plan thérapeutique.

Les inconvénients inévitables

L’inconvénient fréquent de la dictée numérique se manifeste surtout par l’apparition d’erreurs spécifiques qui n’auraient pas été faites si le texte a été saisi au clavier. En effet, le logiciel est un outil facilitant grandement l’écriture d’un texte mais il exige en retour une relecture plus attentive de la part de l’auteur du texte. Le logiciel peut en plus être influencé par les bruits extérieurs en fonction de la sensibilité du micro et ne discernera pas les mots de l’utilisateur.